DERNIERE MINUTE
euronews_icons_loading
57 ans après le discours de Martin Luther King, une marche antiraciste à Washington

Entre espoir et lassitude, une foule de manifestants antiracistes s'est retrouvée vendredi au cœur de Washington pour réclamer la fin des violences policières contre la minorité noire après une série de bavures qui ont rouvert les plaies raciales de l'Amérique.

57 ans jour pour jour après l'emblématique discours du leader de la lutte pour les droits civiques Martin Luther King, « I have a dream », des dizaines de milliers de personnes ont marché à nouveau sur la capitale fédérale pour exiger de profondes réformes.

Intitulée « Enlevez votre genou de nos cous », le mot d'ordre de la manifestation faisait référence à la mort de George Floyd, un quadragénaire noir asphyxié par un policier blanc le 25 mai à Minneapolis, dont le calvaire a déclenché un mouvement de protestation inédit depuis des décennies aux Etats-Unis.

Le père de Jacob Blake, grièvement blessé dimanche à Kenosha, dans le nord du pays, a lui fait scander « pas de justice, pas de paix», alors que l'agent qui a tiré plusieurs balles dans le dos du père de famille n'a toujours pas été arrêté, ni inculpé.