DERNIERE MINUTE
This content is not available in your region

Donald Trump en visite en Louisiane et au Texas, après le passage de l'ouragan Laura

euronews_icons_loading
Donald Trump en visite en Louisiane et au Texas, après le passage de l'ouragan Laura
Tous droits réservés  Alex Brandon/Copyright 2020 The Associated Press. All rights reserved.
Taille du texte Aa Aa

Le président américain Donald Trump s'est rendu samedi en Louisiane puis au Texas, au lendemain du passage dévastateur de l'ouragan Laura, rétrogradé depuis en tempête tropicale.

De catégorie 4 sur 5, c'est l'ouragan le plus puissant à avoir jamais frappé la Louisiane, selon le gouverneur de l'Etat John Bel Edwards.

Il a coûté la vie à au moins 16 personnes, selon un dernier bilan de l'agence AP. La moitié des décès seraient dû à des intoxications au monoxyde de carbone produits par des générateurs portables.

Les dégâts matériels sont considérables : maisons détruites, toits arrachés, rues inondées, lignes électriques à terre ... "[Laura] était une tempête extrêmement puissante. Lorsqu'elle est arrivée, elle était beaucoup plus forte que l'ouragan Katrina. Katrina étant en quelque sorte un point de repère en termes de dévastation, mais Laura avait plus de puissance. Elle a failli atteindre la catégorie 5", expliquait ainsi Donald Trump en conférence de presse samedi.

Malgré tout, Laura a fait bien moins de morts et de destructions que ce que les autorités craignaient, notamment en comparaison de Katrina, qui avait frappé la région il y a 15 ans, faisant près de 1800 morts.

"Nous pouvons être en bonne part soulagés", a réagi le gouverneur John Bel Edwards, en soulignant que la Louisiane avait échappé aux "ravages catastrophiques" annoncés. "Mais nous avons subi une énorme quantité de dégâts", a-t-il ajouté, en mentionnant les milliers d'habitants "à la vie bouleversée".

Le gouverneur de l'Etat du Texas, Greg Abbott, avait estimé jeudi que la montée des eaux n'avait pas été "aussi importante qu'initialement prévu" et que les évacuations ordonnées dans les zones côtières avaient probablement permis de sauver de nombreuses vies.

Plus d'1,5 million de personnes au total se trouvaient sous le coup d'ordres d'évacuation en Louisiane et au Texas, l'un des Etats américains les plus touchés par la pandémie de Covid-19.

Plusieurs centaines de milliers de personnes sont toutefois toujours privés d'électricité et eau potable en Louisiane. Une situation qui pourrait encore durer plusieurs semaines, selon les autorités.

En passant dans la mer des Caraïbes, Laura avait provoqué il y a près d'une semaine d'importantes inondations en Haïti et en République dominicaine, qui se partagent l'île d'Hispaniola (ou Quisqueya). Elle a tué au moins 31 personnes en Haïti et quatre en République dominicaine.