DERNIERE MINUTE
This content is not available in your region

Un tournant politique au Monténégro après les législatives?

euronews_icons_loading
Un tournant politique au Monténégro après les législatives?
Tous droits réservés  AP Photo/Risto Bozovic
Taille du texte Aa Aa

Au Monténégro, l'opposition savoure ses bons résultats obtenus dimanche lors des élections législatives qui pourraient lui permettre, en cas d'alliance, de s'emparer de la majorité au Parlement et détrôner ainsi le parti au pouvoir. Le DPS du président Milo Djukanovic est certes arrivé légèrement en tête du scrutin, mais il réalise le pire score depuis l'indépendance du pays.

A travers ce scrutin, de nombreux électeurs ont souhaité exprimer leur ras-le-bol de la corruption et du clientélisme au sein du pouvoir. Le principal parti d'opposition, une coalition de partis pro-serbe, a surfé sur cette vague de contestation. Une loi sur la religion a également attisé les tensions. Elle doit permettre à l'Etat monténégrin de réquisitionner des centaines d'églises et de monastères gérés par la puissante Eglise orthodoxe serbe.

Ces résultats sonnent comme un camouflet pour le président Milo Djukanovic, qui avait œuvré à la séparation du Monténégro de la Serbie en 2006 et défend l'adhésion du pays à l'Union européenne.