DERNIERE MINUTE
This content is not available in your region

Restrictions nocturnes en Allemagne contre la pandémie de Covid-19

euronews_icons_loading
Les bars de Berlin doivent fermer entre 23h et 6h.
Les bars de Berlin doivent fermer entre 23h et 6h.   -   Tous droits réservés  AP Photo
Taille du texte Aa Aa

Confrontées à une hausse inquiétante des infections, de grandes villes allemandes dont Berlin ont imposé des restrictions nocturnes aux bars et restaurants à partir de ce samedi.

A Berlin, les établissements devront fermer leurs portes à partir de samedi soir entre 23h et 06h, une tranche horaire qui voit habituellement déambuler chaque week-end des dizaines de milliers de personnes dans la capitale où de nombreux bars restent ouverts toute la nuit.

Ces restrictions, qui concernent tous les magasins sauf les pharmacies et stations-service, seront en place au moins jusqu'au 31 octobre. La vente d'alcool dans les stations-service sera également prohibée.

Francfort a pris une mesure similaire, entrée en vigueur vendredi soir, avec la fermeture des bars et restaurants et l'interdiction de vente d'alcool entre 22h et 06h. Et samedi matin, c'est Cologne, la capitale de la région la plus peuplée, la Rhénanie du nord-Westphalie, qui a annoncé une mesure similaire à partir de 22H00.

A Berlin, il s'agit d'un nouveau coup très dur pour l'économie de la ville, déjà durement touchée par la fermeture des clubs depuis plusieurs mois. La vie nocturne de la capitale allemande est une composante essentielle de l'économie de la ville. Les clubs à eux-seuls ont rapporté plus de 1,5 milliard d'euros à la ville en 2018.

Mais la situation épidémique est inquiétante dans la capitale, avec plus de 400 nouveaux cas quotidiens. Berlin est désormais classée "zone à risque".

Etat d'alerte à Madrid, explosion des cas en Russie

En Espagne aussi la situation sanitaire se dégrade. Le gouvernement a donc décrété vendredi, un "état d'alerte" dans la capitale et plusieurs villes voisines, pour rétablir leur bouclage partiel.

Les habitants ont donc interdiction de quitter Madrid pendant 15 jours,sauf pour du travail ou en cas de force majeure. Toute entrée est également interdite.

Quelque 7000 policiers nationaux ont été déployés autour de l’aéroport , des gares routières et des gares ferroviaires pour effectuer des contrôles

En Russie, plus de 12 000 cas de contamination ont été recensés vendredi, un chiffre encore jamais atteint depuis le début de l'épidémie. Face à cette flambée de cas, certains hôpitaux construits pour prendre en charge des malades du Covid-19 ont dû rouvrir leurs portes à Moscou, après avoir fermés en été.

La Russie est actuellement le quatrième pays au monde le plus touché en nombre de cas, avec près de 1,3 million de contaminations confirmées.