DERNIERE MINUTE
euronews_icons_loading
Pro et anti-avortement se retrouvent pour manifester à Buenos Aires

Des milliers de femmes rassemblées à Buenos Aires au moment où un nouveau projet de loi sur l'avortement va être soumis au Congrès argentin.

Des centaines d'activistes pro-avortement ont manifesté devant le parlement, exigeant l'approbation d'un projet de loi sur l'avortement présenté la veille par le président Alberto Fernandez.

Dans une vidéo sur Twitter, le chef d'Etat argentin a déclaré que plus de 38000 femmes étaient hospitalisées chaque année à la suite d'avortements mal effectués et que plus de 3000 étaient décédées depuis 1983.

Le nouveau projet de loi précise que la grossesse peut être interrompue volontairement jusqu'à la 14e semaine, mais que la période peut être prolongée en cas de viol ou de risque pour la santé, comme le prévoit la législation actuelle.

Suite à l'annonce du projet de loi, des militants pro-avortement sont descendus dans les rues de Buenos Aires et ont été accueillis par des contre-manifestants.