DERNIERE MINUTE
euronews_icons_loading
David Aruquipa (L) and Guido Montano make a toast during a press conference after their same-sex union was oficially recognised by the state following a long legal battle in L

David Aruquipa et Guido Montaño ont signé ce vendredi au Service de l'état civil de Bolivie les documents qui font d'eux le premier couple homosexuel légalement reconnu dans le pays. "Ce n'est pas un simple bout de papier, c'est le début d'une transformation sociale", a déclaré David Aruquipa. La fin d'une longue bataille judiciaire pour le couple. Le Service d'état civil avait d'abord refusé en 2018 leur demande d'enregistrer l'union de ce couple qui vit ensemble depuis 11 ans, invoquant l'article 63 de la Constitution bolivienne, qui désigne le mariage comme une union "entre un homme et une femme". Le couple s'est donc tourné vers la Cour constitutionnelle, qui s'est reposée sur l'avis rendu en 2017 par la Cour interaméricaine des droits de l'homme de 2017. Celui-ci rappele que "tous les droits patrimoniaux issus de liens familiaux de couples du même sexe doivent être protégés, sans discrimination par rapport aux couples hétérosexuels". Pour l'heure, seuls l'Argentine (2010), l'Uruguay et le Brésil (2013), la Colombie (2016), une partie du Mexique (à partir de 2009), l'Equateur (2019) et le Costa Rica (2020) ont légalisé le mariage gay en Amérique centrale et en Amérique latine.

Plus de No Comment