DERNIERE MINUTE
euronews_icons_loading
"Génération Démos" : ouvrir le monde de la musique aux enfants des quartiers

Dans une salle de l'école Jean-Macé à Arcueil, en Val-de-Marne, onze violonistes et altistes en herbe s'entraînent. Le geste encore timide, le son chevrotant, ils n'ont jamais assisté à un concert de leur vie mais rêvent déjà de jouer à la Philharmonie de Paris.

Agés de 7 à 12 ans, ils font partie des nouveaux élèves de Démos, ce dispositif qui permet d'apprendre la musique gratuitement en jouant dans un orchestre, et qui a fêté ses dix ans cette année, en pleine pandémie.

Parti de cités et de quartiers défavorisés de Paris, le projet a essaimé aux quatre coins de la France: 4.500 jeunes actuellement en formation à travers 45 orchestres (60 sont prévus en 2022), de Saint-Quentin Gauchy dans l'Aisne au quartier de Malpassé à Marseille, en passant par la Seine-Saint-Denis.

Une "success story" qui fait qu'en moyenne 50% des élèves Démos poursuivent la pratique musicale après un cycle de trois ans, selon la Cité de la Musique-Philharmonie de Paris qui pilote le dispositif.