euronews_icons_loading
Des policiers après des émeutes avec des manifestants à Ben Arous, en Tunisie, 17 janvier 2021

Jets de pierres contre tirs de gaz lacrymogènes pour la troisième journée consécutive en Tunisie : à Ettadhamen, quartier populaire en périphérie de Tunis, et dans plusieurs autres villes tunisiennes, comme Kasserine et Siliana, de nouveaux troubles ont éclaté dimanche en dépit d'un confinement sanitaire, quelques jours après le dixième anniversaire de la révolution du Jasmin.

Des dizaines de jeunes, en majorité des mineurs âgés de 14 à 17 ans, ont été arrêtés selon le ministère de l'Intérieur.

Ces heurts interviennent dans un contexte d'instabilité politique et de dégradation de la situation sociale en Tunisie.