DERNIERE MINUTE
This content is not available in your region

Vaccination : le G7 s'engage pour les pays pauvres

euronews_icons_loading
Capture d'écran
Capture d'écran   -   Tous droits réservés  euronews
Taille du texte Aa Aa

Les dirigeants des pays les plus puissants promettent de partager les vaccins avec les pays pauvres, c'est l'engagement qui a été pris lors d'un sommet virtuel du G7 présidé par le Royaume-Uni. 7,5 milliards de dollars au total vont être alloués à l'aide à la vaccination des pays en développement.

"Assurez-vous que chacun reçoive les vaccins dont il a besoin pour que le monde entier puisse sortir de cette pandémie ensemble, a déclaré Boris Johnson, le Premier ministre britannique. Et je sais que plusieurs collègues ont déjà annoncé cet idéal et nous, au Royaume-Uni, le soutenons fermement, fermement. Et bien sûr, nous aussi voulons travailler ensemble pour mieux reconstruire après la pandémie."

L'OMS a critiqué le mois dernier les pays riches pour avoir acheté l'immense majorité des millions de doses de vaccins et a averti que le monde était au bord d'un échec moral catastrophique en creusant le retard sur les pays en développement.

L'Allemagne pour sa part a promis 1,5 milliard d'euros supplémentaires au programme COVAX des Nations Unies pour la vaccination des pays pauvres.

Et pourtant... Angela Merkel précise : "Il s'agit d'une question de justice. Cependant, je pense qu'il est aussi important pour les Etats démocratiques d'avoir une obligation envers leurs propres citoyens et de ne pas simplement utiliser les vaccins produits en Europe de façon diplomatique et géopolitique".

Au cours de ce G7, la Commission européenne a annoncé son intention de doubler sa contribution au programme COVAX à hauteur de 1 milliard d'euros et a promis 100 millions d'euros supplémentaires pour soutenir les campagnes de vaccination en Afrique.