This content is not available in your region

Nigeria : 317 écolières enlevées dans un internat

Access to the comments Discussion
Par euronews  avec AFP
euronews_icons_loading
Nigeria : 317 écolières enlevées dans un internat
Tous droits réservés  Ibrahim Mansur/Copyright 2021 The Associated Press. All rights reserved

Un nouvel enlèvement de masse au Nigeria. 317 adolescentes scolarisées dans l'Etat de Zamfara, dans le nord du pays, ont été kidnappées dans la nuit de jeudi à vendredi. Des dizaines d'hommes armés ont fait irruption dans leurs dortoirs. Une opération de sauvetage est en cours, composée de forces de sécurité, mais aussi de villageois en colère. Le président nigérian Muhammadu Buhari a assuré qu'il ne "cèderait pas au chantage" des bandits.

Le Secrétaire général de l'ONU Antonio Guterres a aussi condamné cet acte avec la plus grande fermeté. "Il demande une libération immédiate et inconditionnelle" des adolescentes a dit son porte-parole, Stephane Dujarric, soulignant que "les écoles doivent rester un espace de sécurité où l'on apprend sans craindre de violence".

Dans le même temps, les autorités ont annoncé la libération de 42 personnes, dont 27 enfants enlevées mi-février dans un pensionnat public d'enseignement secondaire à Kagara.

Depuis plusieurs années, le nord-ouest et le centre du Nigeria sont le théâtre de violences de la part de groupes criminels. Les enlèvements contre rançon ainsi que les vols de bétail se multiplient. Les bandes sont motivées par l’appât du gain, mais certaines ont aussi tissé des liens avec des groupes djihadistes.