DERNIERE MINUTE
euronews_icons_loading
Le Japon se souvient du 11 mars 2011

Le Japon a marqué jeudi le dixième anniversaire du séisme, du tsunami et de la catastrophe nucléaire qui ont frappé le nord-est du pays, où la vie de nombreux survivants est toujours en suspens.

Le séisme de 9,1 sur l'échelle de Richter qui a frappé l'archipel en 2011 a déclenché un gigantesque tsunami qui a pénétré loin dans les terres, détruisant des villes et provoquant un gravissime accident à la centrale nucléaire de Fukushima Daiichi.

À Fukushima aujourd'hui, une minute de silence a été observée à 14h46 heure locale (5H46GMT), heure à laquelle le séisme a frappé, en mémoire de ceux qui ont perdu la vie.

Plus de 18 000 personnes ont péri dans cette triple catastrophe et près d'un demi-million de personnes ont été déplacées.

Dix ans plus tard, plus de 40 000 personnes ne peuvent toujours pas rentrer chez elles, la plupart d'entre elles venant de Fukushima, où certaines zones sont encore interdites d'accès en raison de la radioactivité.