euronews_icons_loading
A Rangoun, des manifestants défilent à nouveau contre le coup d'Etat

Près de 200 personnes ont défilé mardi dans le centre de Rangoun pour protester contre le coup d'Etat militaire et la répression en Birmanie. Il s'agissait de l'un des plus importants rassemblements depuis des semaines dans la capitale économique du pays.

Depuis le putsch militaire début février, plus de 750 civils sont tombés sous les balles de la police et de l'armée et des centaines de personnes ont été arrêtées, dont l'ex-dirigeante Aung San Suu Kyi. Détenue au secret depuis près de trois mois et inculpée à de multiples reprises par la junte, elle n'a toujours pas été autorisée à voir ses avocats.