DERNIERE MINUTE
Advertising
This content is not available in your region

Serbie : les personnes vaccinées contre le Covid-19 toucheront 25 euros

euronews_icons_loading
Le président serbe, Aleksandar Vučić, a annoncé que les personnes âgées de plus de 16 ans se faisant vacciner contre le COVID-19 recevraient 3 000 RSD (25 euros).
Le président serbe, Aleksandar Vučić, a annoncé que les personnes âgées de plus de 16 ans se faisant vacciner contre le COVID-19 recevraient 3 000 RSD (25 euros).   -   Tous droits réservés  Darko Vojinovic/Copyright 2021 The Associated Press. All rights reserved.
Taille du texte Aa Aa

Des centres commerciaux aux restaurants, la vaccination contre le Covid-19 est désormais pratiquée un peu partout en Serbie. Les candidats au vaccin apparaissent de plus en plus nombreux. Il faut dire que les autorités serbes verseront 3 000 RSD (25 euros) à toute personne qui se fera vacciner d’ici fin mai. Cette initiative est destinée à "récompenser les gens qui ont fait preuve de responsabilité", a expliqué le président serbe, Aleksandar Vučić. Il semble avoir fait mouche.

"Pendant un moment, j'ai réfléchi pour savoir si je devais me faire vacciner ou pas. J’étais sur le point de le faire et peut-être que ces 25 euros ont fini par me motiver à venir. C'est un beau geste de la part de notre président", dit une retraitée serbe.

Mais tous les Serbes ne sont pas de cet avis. Beaucoup critiquent l’initiative de leur président et reprochent à ce dernier de gaspiller l’argent du contribuable. Cette aide gouvernementale est donc plutôt vue par certains comme une mauvaise mesure économique mais aussi sociale.

"J_e pense que c'est vraiment bête. Un geste stupide pour une masse de gens stupides. Ceux qui voulaient se faire vacciner l’ont déjà fait. Cette action ne fait que renforcer la discrimination. Peut-être qu'ils vont aussi nous coller des étiquettes_", exprime une femme serbe.

Il y a donc ceux qui ne se feront pas vacciner malgré les 25 euros à la clef. Et ceux-là, le président serbe l’a affirmé aussi, "ne pourront pas compter sur un congé maladie s’ils attrapent le coronavirus".