euronews_icons_loading
Manifestation à Barcelone après la mort d'une fillette enlevée par son père

Le corps d'une fillette de six ans enlevée avec sa petite sœur par leur père a été découvert au large de l'île espagnole de Tenerife après des semaines de recherches, suscitant vendredi une vague d'émotion en Espagne.

Olivia, six ans, et sa sœur Anna, un an, étaient portées disparues depuis fin avril sur l'île de l'archipel des Canaries après l'envoi d'un dernier message "d'adieu" de leur père, lui aussi disparu, à leur mère dont il était séparé, a indiqué à l'AFP un porte-parole de la Garde civile.

A Madrid, Tenerife, Pampelune ou d'autres villes d'Espagne, plusieurs manifestations se sont tenues vendredi à l'appel de collectifs féministes pour dénoncer ce crime ainsi qu'une recrudescence des féminicides depuis le début de l'année dans le pays, en pointe dans la lutte contre les violences machistes en Europe.

En Espagne, 39 mineures ont été assassinées par leurs pères ou par les compagnons ou ex-compagnons de leur mère depuis 2013, selon les chiffres du gouvernement sur les violences de genre.