DERNIERE MINUTE
euronews_icons_loading
Greenpeace donne de mauvaises notes aux plus grandes entreprises sud-coréennes

La plupart des plus grandes entreprises de Corée du Sud ont reçu la note la plus basse, à savoir F, dans une enquête menée par Greenpeace mesurant leur action en faveur du climat. Une cérémonie de "remise des diplômes" a été organisée par l'ONG ce jeudi à Séoul.

Lors de cette cérémonie devant la presse, des militants écologistes portaient des masques représentant les présidents des principaux groupes du pays, tels que Lee Jae-yong, le patron de Samsung, les P-DG de SK Group, LG, ou encore Hyundai.

"Les dix premières entreprises sud-coréennes et leurs cent filiales ont utilisé 89 térawattheures d'électricité l'année dernière. C'est plus d'électricité que celle consommée par 20 millions de ménages en Corée du Sud", a expliqué Yang Yeon-ho, militant de Greenpeace pour le climat et l'énergie.

L'organisation écologiste s'en était récemment pris à Samsung Electronics, qui a pourtant fait la promesse de passer aux énergies renouvelables aux États-Unis, en Chine et en Europe. Mais cette transformation représentera moins de 20 % de sa consommation mondiale d'électricité, assure l'ONG.