DERNIERE MINUTE
euronews_icons_loading
Londres : à l’aéroport, les familles transatlantiques savourent les retrouvailles

Depuis 4 heures lundi, plus de quarantaine en Angleterre et en Écosse pour les voyageurs complètement vaccinés dans l’Union Européenne et aux États-Unis. Cette mesure, réclamée par le secteur touristique et les expatriés, ne s'applique pas aux voyageurs venants de France.

Pour les pays classés « orange », soit la plupart des destinations touristiques, le Royaume-Uni imposait jusque-là une période d'isolement comprise entre cinq et dix jours et des tests coûteux. Les voyageurs vaccinés par le service de santé britannique étaient déjà exemptés de quarantaine, mais pas ceux vaccinés à l’étranger.

Les mesures adoptées lundi par Londres ne concernent pas les pays classés « rouge » (Inde, Émirats arabes unis…), d’où seuls les résidents du Royaume-Uni peuvent revenir. Ils doivent impérativement respecter une coûteuse quarantaine à leurs frais dans des hôtels dédiés.

Le Royaume-Uni est l’un des pays européens les plus endeuillés par la pandémie avec plus de 129 000 morts. Il traverse actuellement une vague épidémique due au variant Delta, malgré une décrue notable depuis quelques jours.