This content is not available in your region

Russie : sans surprise, le parti du Kremlin sort victorieux des législatives

Access to the comments Discussion
Par Euronews
euronews_icons_loading
Dépouillement des bulletins de vote près d'Omsk
Dépouillement des bulletins de vote près d'Omsk   -   Tous droits réservés  Evgeniy Sofiychuk/Copyright 2021 The Associated Press. All rights reserved

Le parti au pouvoir, Russie Unie, est arrivé en tête des législatives organisées de vendredi à dimanche, selon les premiers résultats annoncés quelques minutes après la fermeture des derniers bureaux de vote.

La formation au pouvoir récoltait 43,39% des voix, selon des résultats préliminaires portant sur 21% des bureaux de vote.

Le parti du Kremlin devance les communistes du KPRF (22,82%) et semble assuré de conserver une large majorité à la Douma, la chambre basse du Parlement, même si ces résultats préliminaires témoignent d'une baisse par rapport à 2016. Russie Unie avait alors obtenu 54,2% des voix et les communistes 13,3%.

L'opposition anti-Poutine avait été, pour l'essentiel, exclue du scrutin. Les partisans de l'opposant emprisonné Alexeï Navalny ont, en réaction, appelé à voter pour les candidats les mieux placés pour battre ceux de Russie Unie, bien souvent des communistes.

La participation était aux alentours de 45% des 108 millions d'électeurs vers 18H00 heure de Moscou, soit trois heures avant la fin de ce vote qui s'est déroulé sur trois jours, de vendredi à dimanche.

Des irrégularités, d'après Golos

Les trois jours de vote ont été entachés d'irrégularités, à en croire l'ONG "Golos", qui surveille le déroulement des élections.

D'après cette ONG, plus de 4.600 possibles irrégularités ont été rapportées, dont des bourrages d'urnes.

Stanislav Andreychuk est un des responsables de "Golos". « Malheureusement, dit-il, nous avons reçu de nombreux rapports qui font état de violations des droits des observateurs, des membres de commissions, des candidats. C'est allé jusqu'à des incidents criminels, avec des tentatives d'agression, des menaces, des voitures qui se retrouvent avec les pneus crevés, des accidents de la route qui surviennent sur le chemin des bureaux de vote... »

La présidente de la Commission électorale, Ella Pamfilova a balayé les affirmations de fraudes, louant "la transparence" des élections.

Plus de 100 millions de Russes étaient appelés aux urnes pour renouveler le mandat des 450 députés qui siègent à la Douma, la chambre basse du parlement.

Le président Vladimir Poutine a, lui, voté de manière électronique. Le chef du Kremlin est en effet, actuellement, à l'isolement du fait d'un foyer de Covid-19 dans son entourage.