euronews_icons_loading
France : le principal camp de migrants de Grande-Synthe démantelé

Un important campement d'environ un millier de migrants a été évacué sans heurts mardi à Grande-Synthe (Nord).

L'évacuation s'est achevée en début d'après-midi : 663 migrants ont été "mis à l'abri" et 35 passeurs présumés interpellés, selon un communiqué de la préfecture du Nord. D'autres sont partis, auront leur droit de séjour examiné ou recevront un traitement judiciaire.

Les exilés ont été conduits par cars "à l'écart du littoral", dans "des centres d'hébergement répartis dans le Nord" et "d'autres régions françaises".

Le préfet, Georges-François Leclerc, s'était plus tôt félicité d'une évacuation menée "dans le calme". Il a précisé que le campement, d'environ un millier de personnes, abritait "essentiellement des Irakiens, Pakistanais et Syriens".

Le ministre de l'Intérieur, Gérald Darmanin, avait annoncé dans un tweet le lancement de l'opération sur ce "campement illicite", installé sur une friche industrielle.