euronews_icons_loading
A Paris, manifestation contre les violences faites aux femmes

"Les violences ne sont pas une fatalité": les défenseurs des droits des femmes se sont mobilisés samedi, en particulier lors d'une manifestation à Paris, pour dire "stop" aux violences sexistes et sexuelles et "exiger des politiques publiques à la hauteur" contre ce fléau.

A Paris, la manifestation est partie de la place de la République en direction de Nation, derrière une banderole #NousToutes proclamant "stop aux violences sexistes et sexuelles".

Elle a rassemblé 50 000 personnes selon les organisateurs, 18 000 selon la préfecture de police, soit moitié moins qu'il y a deux ans (100 000 selon les organisateurs, 35 000 selon la police).

D'autres rassemblements étaient programmés partout en France entre samedi et le 25 novembre, journée internationale contre les violences faites aux femmes.