euronews_icons_loading
Des milliers de Soudanais se sont rassemblés à Khartoum pour exiger de vraies réformes démocratiques

Des milliers de manifestants ont scandé jeudi "Non au pouvoir militaire", réclamant un véritable changement au Soudan où un accord vient de réinstaller le Premier ministre civil tout en renforçant la mainmise de l'armée après son putsch du 25 octobre.

A l'issue de cette journée de mobilisation, un "test" selon l'ONU pour le pouvoir qui tente de regagner les bonnes grâces de la communauté internationale, les manifestants se dispersaient dans le calme à Khartoum et ailleurs.