Cet article n'est pas disponible depuis votre région

De nombreux pays du monde entament une nouvelle année sur fond de pandémie

Access to the comments Discussion
Par euronews  avec AFP
De nombreux pays du monde entament une nouvelle année sur fond de pandémie
Tous droits réservés  رويترز

Le monde a célébré le passage à la nouvelle année, avec des festivités annulées ou sévèrement encadrées à cause du Covid-19, entamant une troisième année de pandémie avec une explosion des contaminations, mais de timides signes d'espoir pour 2022.

Le cap symbolique du million de cas quotidiens de coronavirus a ainsi été franchi dans les dernières heures de l'année 2021.

La Grande-Bretagne, les Etats-Unis et même l'Australie, longtemps restée à l'abri de la pandémie, battent des records de nouveaux cas. Et la France a annoncé à son tour qu'Omicron était désormais majoritaire sur son territoire.

France : masque obligatoire dès 6 ans dans les transports

En France, face aux records de nouveaux cas, certaines préfectures comme celle de Paris ou de Lyon ont annoncé le retour du masque obligatoire sur la voie publique dès le 31 décembre.

Le port du masque va être obligatoire en France dès 6 ans à partir de lundi dans les transports et pour les déplacements dans les restaurants, selon un décret paru samedi au Journal officiel.

Cette obligation, qui concernait jusqu'à présent les enfants à partir de 11 ans, va s'appliquer dans les transports collectifs, bateaux, avions, et véhicules, ainsi que dans les gares, stations de transports publics et aérogares, précise le décret.

Bientôt le pass vaccinal en France?

Alors que l'épidémie de Covid-19 flambe à nouveau, les députés se penchent lundi sur le projet de loi transformant le pass sanitaire en pass vaccinal dont l'adoption ne fait aucun doute, malgré un climat tendu et l'hostilité de plusieurs partis.

Examiné au Palais Bourbon lundi, puis au Sénat à partir de mercredi, la loi "renforçant les outils de gestion de la crise sanitaire" doit entrer en vigueur dès le 15 janvier.

Ce texte "répond à la reprise épidémique de manière efficace, graduée. Il fait le choix de la science, c'est le choix de la responsabilité", insiste le ministre de la Santé Olivier Véran au moment où la France enregistre des records de contaminations, avec encore 232 200 nouveaux cas vendredi.

Pour faire face à cette poussée, le gouvernement veut mettre un peu plus la pression sur les Français de plus de 12 ans non-vaccinés qui, faute de pouvoir justifier d'un statut vaccinal, n'auront plus accès aux activités de loisirs, aux restaurants et bars, aux foires ou aux transports publics interrégionaux.

Un test négatif ne suffira plus, sauf pour accéder aux établissements et services de santé.

Pas de fête en Autriche

Cette année, en Autriche, les grandes fêtes n'étaient pas autorisées pour le réveillon de la Saint-Sylvestre.

L'heure de fermeture des restaurants a été avancée à 22 heures et la police a effectué des contrôles stricts. En effet, le gouvernement avait annoncé un nouveau durcissement des restrictions à partir du 27 décembre afin de contenir la propagation du variant Omicron.

Au milieu de la semaine prochaine, le gouvernement décidera s'il va renforcer ou pas les mesures de restrictions qui sont déjà jugées strictes par la population.

Israël commence à administrer une 4e dose de vaccin

Un an après avoir lancé une première campagne de vaccination anti-Covid, Israël a commencé vendredi à administrer une 4e dose de vaccin à des personnes vulnérables dans l'espoir d'atténuer les effets d'une nouvelle vague de contaminations liée à la propagation du variant Omicron.

Les autorités sanitaires ont donné jeudi le feu vert à la 4e dose pour les personnes immunodéprimées à la suite de la campagne de doses de rappel à l'été 2021.

Israël a par ailleurs reçu jeudi une première livraison de pilules anticoronavirus de Pfizer alors que le nombre de contaminations continue d'augmenter au pays qui avait recensé son premier cas de variant Omicron fin novembre.

Les routes sont fermées à Jakarta

L'Indonésie n'est pas épargnée non plus par la flambée des cas. Les routes principales de la capitale Jakarta ont été fermées à la circulation le soir du Nouvel An, l'objectif était d'éviter les rassemblements pour fêter le passage à 2022.

Depuis le début de la pandémie, en Indonésie, plus de 144 000 personnes sont mortes à cause du Covid-19.