euronews_icons_loading
Albanie : barres de fer et à l'assaut du Parti démocratique

L'exclusion du Parti démocratique de l'ancien chef du gouvernement albanais Sali Berisha est à l'origine de la discorde.

Berisha, 77 ans, veut récupérer le parti. Il accuse l'actuel chef du Parti démocratique, M. Lulzim Basha, d'avoir été "pris en otage" par le Premier ministre socialiste Edi Rama.

Réunis devant le siège du PD, dans le centre de Tirana, plusieurs centaines de supporteurs de M. Berisha ont pris d'assaut le bâtiment, essayant d'ouvrir la principale porte d'entrée avec des barres de fer et des masses et brisant des fenêtres par des jets de pierres, a constaté un photographe de l'AFP.

Ils ont réussi à pénétrer au rez-de-chaussée du bâtiment dans lequel se trouvaient Lulzim Basha et des députés qui lui sont fidèles, avant que la police ne les disperse, utilisant du gaz lacrymogène selon des personnes présentes, ce que la police a démenti, disant avoir eu recours à des canons à eau.