euronews_icons_loading
Des étudiants de la Sorbonne protestent contre le résultat du premier tour de la présidentielle

Des heurts ont éclaté jeudi 14 avril entre des étudiants et les forces de l'ordre place de la Sorbonne à Paris. Les manifestants tentaient d’empêcher la mise en place de barrières en métal autour de la faculté alors qu’un important dispositif policier s’est déployé tout autour du bâtiment. Du gaz lacrymogène a notamment été utilisé pour disperser la foule.

L'occupation de la Sorbonne par des étudiants qui voulaient faire entendre leur voix dans l'entre-deux-tours de l'élection présidentielle s'est terminée dans la nuit, a indiqué vendredi le rectorat, qui a "condamné avec la plus grande fermeté cette occupation illégale".