Ukraine : visite de Jessica Chastain et inquiétude à Zaporijjia

Access to the comments Discussion
Par Euronews  avec AFP
Le président ukrainien Volodymyr Zelensky, à gauche, et l'actrice américaine Jessica Chastain à Kyiv, en Ukraine, le 7 août 2022.
Le président ukrainien Volodymyr Zelensky, à gauche, et l'actrice américaine Jessica Chastain à Kyiv, en Ukraine, le 7 août 2022.   -   Tous droits réservés  Bureau de presse de la présidence ukrainienne via AP

En Ukraine, les attaques russes ont fait au moins cinq morts parmi les civils dans la région de Donetsk ce week-end, selon les autorités locales. Le Donbass, la région de Kharkiv et le sud du pays, sont toujours le théâtre d’affrontements et de bombardements incessants.

Inquiétude autour de la centrale de Zaporijjia

Autre sujet d’inquiétude, la centrale nucléaire de Zaporijjia, tenue par les forces russes depuis plusieurs mois, a été visée par des frappes deux fois en l’espace de 24 heures. Des détecteurs de surveillance de radiations ont notamment été endommagés. Les deux camps s’accusent mutuellement.

L'Agence internationale pour l'énergie atomique (AIEA) avait jugé samedi "de plus en plus alarmantes" les informations en provenance de la centrale de Zaporijjia, dont l'un des réacteurs a dû être arrêté après l'attaque de la veille.

"Toute attaque contre des centrales nucléaires est une chose suicidaire", a dit le secrétaire général de l'ONU Antonio Guterres lundi matin à Tokyo. "J'espère que ces attaques prendront fin. En même temps, j'espère que l'AIEA pourra accéder à la centrale" de Zaporijjia.

Visite de l'actrice américaine Jessica Chastain

En marge des combats, l’actrice américaine Jessica Chastain s’est rendue à Kyiv pour visiter le service de cancérologie d'un hôpital pour enfants. Depuis le début du conflit, le président ukrainien Volodymyr Zelensky a accueilli plusieurs stars hollywoodiennes : Ben Stiller, Sean Penn ou encore Angelina Jolie pour mettre en lumière la situation critique de son peuple.

Pendant ce temps, la reprise de l’exportation de céréales ukrainiennes se confirme. Quatre nouveaux navires ont quitté ce dimanche les ports d’Odessa et de Tchornomorsk. Et ce grâce à l’accord signé avec la Turquie et les Nations unies le mois dernier.