Sécheresse: le niveau du Rhin au plus bas

Access to the comments Discussion
Par Euronews
Transport fluvial sur le Rhin
Transport fluvial sur le Rhin   -   Tous droits réservés  ARD / EVN (Videostandbild)

Le niveau de l'eau a atteint les 50 centimètres dans certaines régions allemandes. Le trafic sur l’une des plus grandes artères fluviales d’Europe pourrait être interrompu dans quelques semaines. Les péniches sont obligées de réduire leur cargaison à 30 % de leur capacité.

Les berges ressemblent à de larges bancs de sable et de galets du bord de mer, que les capitaines de bateaux observent avec prudence. A cause de la sécheresse et du manque de précipitations, le niveau du Rhin a atteint un niveau historique. Dans certaines villes allemandes, comme à Bingen ou Koblenz, les 2.50 mètres nécessaires à la navigation ont baissé à 50 centimètres. Le transport fluvial est désormais restreint.

Le transport fluvial mis en danger

Tous les ans, 300 millions de tonnes de marchandises transitent par le Rhin. Un chiffre qui a drastiquement augmenté depuis le début de l'invasion russe de l'Ukraine, le 24 février dernier, car l'Allemagne importe du charbon pour faire fonctionner ses usines de stockage de gaz naturel. En ce jeudi 4 août, celles-ci-ci n'étaient remplies qu'à 70 %, environ, selon les industriels du pays. Or, si le Rhin venait à être fermé à la circulation, c'est toute la chaîne d'approvisionnement qui serait, alors, menacée.

D'autres marchandises, comme le pétrole, l'acier, les produits chimiques, les matériaux de construction, le charbon, les céréales, la pâte à papier, les machines et pièces, passe aussi par les ports rhinois. Au total, cette sécheresse divise actuellement par trois les cargaisons sur le Rhin.

Une situation "pas inédite" mais accélérée par le changement climatique

Selon les spécialistes, la situation ne devrait pas s'arranger dans les prochaines semaines. Ils estiment que le niveau pourrait encore baisser. Résultat, les bateaux disposent d'environ 2,1 m en dessous de leur quille, la partie la plus basse du navire. Si ces faibles niveaux ne sont pas inédits, ils se produisent d'habitude plus tard dans l'année.

Pour faire face à cette situation, des projets ont été lancés tout le long du fleuve afin d'accélérer la construction de péniches et d'autres bateaux adaptés à une si faible profondeur.