Royaume-Uni : sécheresse extrême et nouvelle alerte aux fortes chaleurs

Access to the comments Discussion
Par Euronews  avec AFP
Herbe brûlée à Greenwich Park, dans le sud-est de Londres, le 09/08/2022
Herbe brûlée à Greenwich Park, dans le sud-est de Londres, le 09/08/2022   -   Tous droits réservés  DANIEL LEAL/AFP

Au Royaume-Uni, fini les pelouses verdoyantes, comme ailleurs, les étendues d'herbes brûlées sont devenues la norme cet été. Le pays n'est pas épargné par la sécheresse extrême qui frappe l'Europe.

Et aucun répit n'est en vue, une nouvelle alerte orange aux fortes chaleurs court jusqu'à dimanche pour le sud de l'Angleterre et l'est du Pays de Galles, avec jusqu'à 37 degrés attendus.

La source de la Tamise à sec

Plusieurs cours d'eau sont complètement asséchés, à commencer par le plus emblématique. Près du village d'Ashton Keynes, coule habituellement la source de la Tamise, mais le plus grand fleuve d'Angleterre est désormais à sec sur ses premiers kilomètres. Du jamais-vu.

"Selon moi, beaucoup d'Anglais pensent que c'est super d'avoir un temps comme ça. Mais cela veut dire que quelque chose a changé et en mal, avec à la fois cette chaleur et cette sécheresse. Je crains que cela ne fasse qu'empirer et que le Royaume-Uni doive s'adapter à un temps plus chaud, avec de plus en plus d'étés comme celui-ci", témoigne un habitant.

Le pays est aussi en vigilance maximale face aux risques d'incendies. Mi-juillet, un spectaculaire feu a déjà détruit des habitations dans un village de la banlieue est de Londres.

Cet été, la capitale britannique a franchi pour la première fois de son histoire le seuil des 40 degrés. Dans les prochaines semaines, des restrictions d'eau devraient être annoncées dans la région de Londres.