L'EI aurait envoyé 400 combattants en Europe