Hôpital bombardé à Kunduz : "pas un crime de guerre" pour le Pentagone

Hôpital bombardé à Kunduz : "pas un crime de guerre" pour le Pentagone