This content is not available in your region

Tourisme chinois : quelles opportunités post-Covid pour l'Europe ?

euronews_icons_loading
euronews
euronews
Taille du texte Aa Aa

Comment faire revenir les touristes chinois en Europe ? Quelles sont leurs attentes dans ce contexte de nouvelle normalité ? Quelles opportunités l'ère post-Covid générera-t-elle ? Des questions fondamentales pour les professionnels du tourisme quand on sait que les visiteurs en provenance de Chine dépensent chaque année plus de 250 milliards d'euros à travers le monde.

Destination la plus populaire auprès des Chinois en dehors de l'Asie, l'Europe en accueillait environ 5 millions chaque année avant la pandémie de Covid-19. Un marché émetteur en pleine croissance, en particulier pour les pays qu'ils privilégient : la France, l'Italie et l'Espagne.

"Ils veulent tirer le maximum de leur voyage"

Les professionnels européens du tourisme durement frappés par la crise s'attendent malgré tout, avec la mise en place des campagnes de vaccination, à un retour progressif de ces voyageurs même si leurs attentes ont évolué selon Sienna Parulis-Cook, spécialiste de Dragon Trail Interactive, une entreprise qui aide les opérateurs touristiques à attirer cette clientèle.

"Les touristes chinois veulent tirer le maximum de leur voyage en Europe : ils n'ont pas beaucoup de congés dans l'année et la plupart des gens qui font ce long trajet jusqu'en Europe ne viendront qu'une fois dans leur vie, donc ils veulent être sûrs de pouvoir voir le plus de choses possible," a affirmé à euronews, la directrice associée en charge des communications chez Dragon Trail Interactive.

"L'une des tendances que je trouve très intéressante dans le tourisme chinois sur ces cinq dernières années à peu près, c'est le tourisme dédié aux fleurs," a-t-elle ajouté. "On peut voir cela en Asie également, mais par exemple, dans le sud de la France, des Chinois vont dans les champs de lavande pour se faire photographier ; même chose dans les champs de tulipe aux Pays-Bas," a-t-elle fait remarquer.

"De plus en plus individuellement ou en famille"

Le marché du tourisme chinois se fragmente de plus en plus et fait émerger des opportunités de niche.

Lors d'un débat récemment organisé par euronews et la chaîne de télévision chinoise CGTN (China Global Television Network), certains participants ont évoqué les nouvelles habitudes des touristes chinois et souligné la nécessité de leur proposer une offre multiple.

"Le touriste chinois vient de plus en plus individuellement ou en famille ; il vient encore en groupe, mais c'est une manière de visiter l'Europe qui est très minoritaire," a précisé Serge Degallaix, directeur général de la Fondation Prospective et Innovation. "Donc il nous faut adapter notre offre touristique à cette caractéristique du touriste chinois, c'est-à-dire quasiment faire du sur-mesure," a-t-il estimé.

euronews
Les touristes chinois dépensent chaque année plus de 250 milliards d'euros à travers le mondeeuronews

"Des sites moins connus"

Wu Zexian, ancien diplomate chinois et professeur invité de l'Institut de diplomatie de Chine, a déclaré de son côté : "Après les premières vagues de touristes chinois qui inondent les sites les plus connus, de nombreux Chinois commencent aujourd'hui __à s'intéresser aux sites qui sont tout aussi intéressants, mais qui sont moins connus, c'est-à-dire les régions par exemple. Et ils s'intéressent même à des endroits de repos," a-t-il précisé, "parce qu'il y en a qui souhaitent non seulement visiter des sites et des monuments, mais aussi se reposer dans un cadre naturel, mais totalement différent de celui de la Chine."

Campagnes virtuelles

Les consommateurs chinois sont friands de technologies numériques. WeChat fait partie de leurs plateformes préférées. Chaque mois, environ 1,2 milliards d'utilisateurs actifs s'y connectent. Dans le monde virtuel, c'est l'endroit où il faut être pour promouvoir une destination touristique.

En Italie, la ville de Milan a ainsi lancé une campagne spécifique sur WeChat appelée "Yes Milano" et développée par l'entreprise Digital Retex. La région de la Toscane compte bientôt faire de même.

Digital Retex
La campagne de la ville de Milan sur WeChatDigital Retex

"Ces campagnes publicitaires font que les touristes chinois se sont abonnés au compte officiel de la ville de Milan," fait savoir Nicola Canzian, directeur associé de Digital Retex.

"En faisant cela, les touristes reçoivent de manière périodique - en moyenne, une fois par semaine -, du contenu numérique très évolué et très inspirant qui les encourage à venir visiter la ville de Milan," dit-il.

Les premiers signaux de reprise du marché touristique devraient se manifester progressivement entre le printemps et l'été prochains avant une reprise totale en 2023.

Journaliste • Claudio Rosmino