This content is not available in your region

Face à un marché de l'emploi sinistré, Bruxelles prône une Europe sociale forte

Par Euronews
euronews_icons_loading
Real Economy
Real Economy   -   Tous droits réservés  euronews
Taille du texte Aa Aa

Les programmes de maintien dans l'emploi en Europe ont permis à des millions de personnes de conserver leur travail pendant la crise du coronavirus. Mais que se passera-t-il ensuite ? L'objectif de l'Union européenne est qu'une "Europe sociale forte" émerge de la pandémie.

La Commission européenne a présenté le 4 mars 2021 une recommandation pour un soutien actif et efficace à l'emploi (EASE). Il s'agit d'une première déclinaison du nouveau plan d'action issu du socle européen des droits sociaux, un accord politique trouvé en novembre 2017 lors du sommet social de Göteborg. Trois objectifs à atteindre en 2030 sont fixés par Bruxelles :

  • Au moins 78 % des adultes devraient avoir un emploi.
  • Au moins 60% devraient participer à une formation chaque année.
  • Le nombre de personnes menacées par la précarité ou l'exclusion sociale devrait être réduit d'au moins 15 millions.

L'initiative EASE donne ainsi aux États-membres des orientations concrètes pour leur permettre de dynamiser le marché de l'emploi post-covid. Trois axes sont mis en avant : l’incitation à l’embauche et le soutien à l’entrepreneuriat, le soutien à la formation professionnelle et à la reconversion, et un soutien aux services de l’emploi.

Pour contribuer à ce financement, des fonds sont disponibles au titre du Fonds de relance et du Fonds social européen Plus. Dans ce cadre, le programme recommande aux États-membres de créer de nouveaux emplois en soutenant les entrepreneurs et en formant les salariés à de nouvelles compétences pour qu'ils puissent obtenir des emplois dans des secteurs en pleine croissance tels que l'écologie et le numérique.

Avec un budget total d’environ 17 million d’euros, le projet PIN a par exemple financé plus de 500 initiatives innovantes et éco-responsables, permettant à des jeunes entrepreneurs de bénéficier d'aides financières et organisationnelles.