This content is not available in your region

Des financements européens tous azimuts pour aider les PME face à la pandémie

Par Paul Hackett
Business Planet
Business Planet   -   Tous droits réservés  euronews

Obtenir le bon soutien au bon moment peut être crucial pour les petites et moyennes entreprises à l'heure où elles sont nombreuses à continuer de se battre pour survivre à la pandémie. La Commission européenne a mis en place un certain nombre de programmes de financement pour aider les PME à traverser la crise économique actuelle. Pour en savoir plus, nous nous sommes entretenus avec Johanna Marin-Hyppönen, conseillère du réseau Entreprise Europe en Finlande.

Paul Hackett, euronews :

"Au niveau national, les États membres ont lancé leurs propres programmes pour aider les entreprises à traverser la pandémie. Mais en quoi consiste le soutien de l'UE aux PME ?"

Johanna Marin-Hyppönen, conseillère du réseau Entreprise Europe en Finlande :

"Les financements dans le cadre de l'initiative REACT-EU sont disponibles dès à présent. Le fonds de relance européen fournira lui aussi des opportunités et des financements supplémentaires pour les PME européennes, en particulier concernant la transition double, c'est-à-dire verte et numérique. Une partie de ces financements est délivrée aux entreprises par le biais de plusieurs programmes européens différents qui auront des budgets plus élevés et cibleront la relance des PME. Quand on regarde les choses dans leur ensemble, il existe plusieurs instruments financiers mis en place par l'UE qui se déclinent sous la forme de subventions, de prêts et de garanties, mais aussi de nombreux programmes européens différents comme Horizon Europe, InvestEU, le Fonds pour l'innovation, le Pacte vert européen, LIFE, Europe créative, le nouveau programme de l'UE pour une Europe numérique, L'UE pour la santé (EU4Health), Erasmus+, le programme spatial européen, le Fonds européen de défense (FED), le Fonds social européen plus (FSE+), le Fonds européen de développement régional (FEDER), etc. auxquels s'ajoutent de nombreux programmes de la Banque européenne d'investissement et du Fonds européen d'investissement."

Paul Hackett :

"En quoi consiste la facilité "garantie de prêts" du programme COSME ? Et comment les petites entreprises peuvent-ils y avoir accès ?"

Johanna Marin-Hyppönen :

"Par le biais de la facilité "garantie de prêts" du programme COSME, le Fonds européen d'investissement offre des garanties et des contre-garanties à des intermédiaires sélectionnés comme des banques nationales, des institutions garanties et des banques commerciales pour les aider à octroyer des prêts et garanties aux PME qui ont des difficultés d'accès à des financements en raison de garanties insuffisantes. La garantie PME est destinée à toute PME qui répond à la définition communautaire d'une PME et qui est âgée de plus de trois ans à compter de sa première inscription au registre du commerce. La démarche pour demander une garantie PME est simple : c'est la banque de la PME qui dépose la demande. Les conditions de la garantie sont intéressantes. La garantie PME n'exige pas de nantissement et le prêt sous-jacent auprès d'une banque peut atteindre 150 000 euros. Le taux de garantie est de 80 %."

Paul Hackett :

"Quels types d'entreprises peuvent bénéficier de cette aide financière de l'UE ? Existe-t-il un critère spécifique ?"

Johanna Marin-Hyppönen :

"Il peut s'agir d'une entreprise nationale ou d'un nom commercial enregistré. La garantie PME qui s'appuie sur la facilité "garantie de prêts" de COSME permet de financer des entreprises opérant dans quasiment tous les secteurs. Seuls l'agriculture, la sylviculture et le secteur du bâtiment restent en dehors de notre gamme de financement."

Paul Hackett :

"Vous êtes une représentante du réseau Entreprise Europe. Comment votre structure soutient-elle les entreprises en ce moment ?"

Johanna Marin-Hyppönen :

"Le réseau Entreprise Europe aide les entreprises à innover et à se développer au niveau international. Nous aidons les entreprises à accéder aux financements tant européens que nationaux et nous leur fournissons des conseils sur l'internationalisation et les questions juridiques, ainsi que des données spécifiques de marché. Nous les aidons également à trouver de nouveaux partenaires de coopération à l'étranger. Nos services sont mis à la disposition des entreprises gratuitement et également sous forme virtuelle. Les entrepreneurs peuvent établir des contacts avec des partenaires potentiels par le biais de nos événements, simplement depuis leur bureau et leur ordinateur portable."

Paul Hackett :

"Si je dirige une petite entreprise et que je veux me renseigner sur votre réseau, comment entrer en contact avec vous ?"

Johanna Marin-Hyppönen :

"C'est très simple : vous pouvez vous rendre sur le site principal du réseau Entreprise Europe et contacter le point d'information local de notre réseau en sélectionnant le pays et la ville la proche du siège de votre entreprise. Le réseau a souvent des filiales nationales et locales. Par exemple, l'adresse du site finnois du réseau est www.een.fi

Journaliste • Paul Hackett