This content is not available in your region

Tourisme : ce que les entreprises doivent savoir sur le nouveau label de sécurité Covid-19

Par Paul Hackett
Business Planet
Business Planet   -   Tous droits réservés  euronews

Le label de sécurité européen COVID-19 pour le tourisme, récemment lancé par l'Union européenne, vise à améliorer et à harmoniser les mesures sanitaires mises en place dans le secteur du tourisme en Europe. L'objectif est d'améliorer la confiance des touristes pour la saison estivale.

Business Planet s'est entretenu avec la femme qui a contribué à la conception de ce label de sécurité : Natalia Ortiz de Zárate, de l'Association espagnole de normalisation.

Qu'est-ce que le label de sécurité européen COVID-19 ? Et en quoi diffère-t-il de certains protocoles sanitaires déjà en place dans les pays de l'UE ?

Le label de sécurité européen COVID-19 pour le tourisme est un document élaboré par le Comité européen de normalisation (CEN). Ce document est divisé en deux parties et comprend des exigences et des recommandations pour les entreprises du secteur du tourisme qui souhaitent rouvrir en toute sécurité. Le document est étroitement aligné sur les protocoles de santé et de sécurité actuels de plusieurs pays européens et est identique aux normes internationales ISO/PAS 5643.

L'obtention de ce sceau entraînera-t-elle des coûts supplémentaires pour mon entreprise ? Si oui, existe-t-il une aide financière ?

Si une entreprise respecte déjà les règles sanitaires, il y a de fortes chances qu'elle n'ait pas besoin de réaliser beaucoup d'investissements supplémentaires pour adapter ses activités aux mesures requises. Si les pays décident d'appliquer une redevance aux entreprises qui souhaitent utiliser le label, il a été conseillé aux États membres de l'UE d'utiliser les fonds structurels (par exemple REACT-EU, CRII, CRII+), afin d'alléger la charge pesant sur les entreprises.

Comment cette initiative est-elle mise en œuvre dans l'UE pour garantir que les entreprises respectent les normes exigées par le label ?

Pour éviter toute utilisation abusive, le Comité européen de normalisation a défini un cadre minimum pour que les pays mettent en place des contrôles. La mise en œuvre variera d'un pays à l'autre puisque, dans ce cadre commun, les autorités nationales compétentes peuvent mettre en place des systèmes de contrôle différents. En outre, la rapidité de la mise en œuvre pourrait dépendre de la manière dont les exigences du label de sécurité diffèrent des protocoles nationaux déjà en place. S'ils sont alignés sur le CWA, le badge européen pourrait être affiché en même temps qu'un sceau national.

Si je suis propriétaire d'une entreprise et que je souhaite obtenir le label de sécurité, quelle est la marche à suivre ?

Tout d'abord, renseignez-vous pour savoir si le pays dans lequel vous exercez vos activités a l'intention de mettre le label de sécurité à disposition. Il s'agit généralement du ministère du Tourisme, mais il peut aussi s'agir du ministère de l'Economie ou de la Santé. Vous devez ensuite vérifier si vous répondez aux exigences et, dans le cas contraire, adapter votre activité en conséquence. L'étape suivante consiste à demander l'autorisation d'utiliser le label. Vous pouvez le faire en contactant votre autorité nationale compétente. Celle-ci s'assurera que vous êtes conforme aux critères et vous accordera l'autorisation de l'utiliser. Vous pouvez télécharger le label gratuitement sur le site web du CEN. Une fois que vous remplirez les exigences, vous pourrez afficher en toute sécurité le label de sécurité européen COVID-19 prouvant que vous êtes en conformité avec un protocole (CWA 5643) qui a été approuvé par un organisme reconnu (CEN), avec le soutien de la Commission européenne.