This content is not available in your region

Ce qu'il faut savoir sur l'euro vingt ans après les premières espèces

Par Naomi Lloyd
euronews_icons_loading
Real Economy
Real Economy   -   Tous droits réservés  euronews

Le 1er premier janvier 2022 a marqué un anniversaire qui compte pour l'Union européenne : les vingt ans de la mise en circulation des billets et pièces en euros. À l'époque, des festivités avaient été organisées dans les pays qui l'adoptaient et des citoyens n'avaient pas hésité à se rendre dans la nuit aux distributeurs automatiques pour être les premiers à en obtenir. 

Les dates à retenir

Le 1er janvier 1999,11 pays européens fixent leurs taux de change, adoptent une politique monétaire unitaire sous l'égide de la Banque centrale européenne (BCE) et lancent l'euro comme nouvelle monnaie commune.

L'euro est initialement, une monnaie électronique utilisée par les marchés financiers et pour les paiements scripturaux.

Le 1er janvier 2002, les billets et pièces en euros sont introduits dans 12 pays européens en remplacement de leur monnaie nationale. 

Aujourd'hui, 19 pays et plus de 340 millions d'Européens utilisent l'euro.

Ces prochaines années,trois pays européens de plus devraient l'adopter.

Pourquoi l'euro a-t-il été mis en circulation ?

Son but était de rendre la vie plus simple en utilisant la même monnaie dans toute la zone euro pour le travail et les affaires, ainsi que pour voyager et vivre à l'étranger.

Le rôle international de l'euro consiste à protéger l'économie et le système financier de l'UE contre les chocs de change, à réduire la dépendance à l'égard d'autres monnaies et à garantir des coûts moins élevés aux entreprises de l'UE.

Aujourd'hui, l'euro est la deuxième monnaie la plus importante dans le système monétaire international derrière le dollar américain et 60 pays et territoires extérieurs à l'Union européenne y ont recours ou fixent leur monnaie sur l'euro.

Qui produit les euros en espèces ?

Les banques centrales nationales des pays de la zone assurent l'émission, la circulation physique et le retrait des billets en euros.

De grandes quantités de billets finissent par rejoindre d'autres nations membres de la zone euro et sont dépensées en dehors du pays d'émission des billets.

Pour éviter une pénurie dans un État membre et un excédent dans un autre, les banques centrales doivent les redistribuer. Ces transferts massifs sont coordonnés de manière centralisée et financés par la BCE.

La durée de vie moyenne d'un billet en euros est de trois ans seulement.

L'euro étant une monnaie internationale, une partie des billets se retrouve en dehors de l'eurozone, principalement dans les pays voisins. On estime que c'est le cas pour 20 à 25 % d'entre eux.

Journaliste • Naomi Lloyd