DERNIERE MINUTE

Vidéo

La Côte d'Ivoire et le Ghana ont annoncé qu'ils stopperaient leurs ventes si le prix à la tonne se situait en dessous de 2600 dollars la tonne. Une décision "historique" présentée comme un moyen de mieux rémunérer les agriculteurs et de faire pression sur les multinationales.
Euronews n'est plus accessible sur Internet Explorer. Ce navigateur n'est plus supporté par son éditeur, Microsoft, et les dernières fonctionnalités techniques de notre site ne peuvent plus fonctionner correctement. Nous vous encourageons à utiliser un autre navigateur, tels que Edge, Google Chrome ou Mozilla Firefox.