DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

La mobilité étudiante en Europe

Vous lisez:

La mobilité étudiante en Europe

Taille du texte Aa Aa

Aurora originaire de Madrid :
“Bonjour, je m’appelle Aurora. Comment peut-on favoriser la mobilité des étudiants en Europe ?”

Androulla Vassiliou, Commissaire européenne à l’Education et à la Jeunesse :
“Notre but est de donner l’opportunité de voyager à autant de jeunes que possible. Que ce soit pour étudier, faire un stage ou pour du bénévolat à l‘étranger. Et la raison pour laquelle nous favorisons cela, c’est parce que nous croyons que grâce à leur mobilité, les jeunes peuvent se développer sur un plan personnel et bien sûr ils peuvent accroitre leurs chances d‘être embauchés.

En ce moment, nous permettons à 500.000 jeunes de bouger pour leurs études à l‘étranger ou un stage ou encore pour faire du volontariat dans un pays étranger.

Et nous dépensons environ 1 milliard d’euros par an pour cela, mais ce n’est pas suffisant.
Récemment par exemple, selon une enquête Eurobaromètre, 53% des jeunes nous disent qu’ils souhaiteraient travailler à l‘étranger mais seulement 14% d’entre eux ont l’opportunité d‘étudier ou de faire un stage à l‘étranger et cela en raison d’un manque d’argent.

Et c’est pourquoi j’insiste pour trouver plus de fonds pour des projets de mobilité mais aussi afin d’abaisser les barrières administratives et légales qui existent et qui empêchent les jeunes d‘être plus mobiles.”