DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Identité et éducation


learning world

Identité et éducation

A travers les âges, des populations entières ont été spoliées de leur identité. Aujourd’hui, des efforts sont faits pour préserver cultures et langues traditionnelles.

Guadeloupe : échos du passé

Cap sur les Caraïbes, plus précisément sur la Guadeloupe, département français d’outre-mer. Ici, l’Etat a récemment introduit l’histoire autochtone au programme.

Sur le mur du plus grand complexe scolaire de Guadeloupe, une fresque commémore les 150 ans de l’abolition de l’esclavage. Il a pris fin en 1848. Depuis février 2000, cette histoire a enfin trouvé sa place à l‘école.

Dès l‘âge de 6 ans, les petits Guadeloupéens étudient l’histoire de leurs ancêtres, l‘école reste le meilleur endroit pour cet exercice de mémoire et de réconciliation.

www.citypercussion.com/textes/ka/ka.htm

Mexique : retrouver ses racines

Dans la Sierra Juarez, près d’Oaxaca dans le centre du Mexique, vivent plusieurs communautés amérindiennes Zapotèques. Elles communiquent en zapotèque, une langue pré-colombienne dont il existe plusieurs déclinaisons. Pour préserver les traditions de la tendance croissante à l’occidentalisation, ces communautés ont un secret : le théâtre campesino – comprenez le théâtre paysan.

Le théâtre campesino est spécifique à cette région : les habitants sont les acteurs, il n’y a pas de texte, juste des directives, et les thèmes portent sur la vie de la communauté indigène, des relations entre générations aux mythes et traditions anciennes. Les scènes sont jouées en Zapotèque, une langue amérindienne pré-colombienne.

www.elteatrocampesino.com

Australie : réintégrer la culture aborigène

Depuis plus de dix ans, les Australiens observent une “journée nationale du pardon” pour exprimer leurs regrets quant aux mauvais traitements infligés aux Aborigènes. Un homme a mené une campagne acharnée pour promouvoir l’enseignement des valeurs et traditions aborigènes à l‘école. Il s’agit du professeur Lester-Irabinna Rigney, lui même Aborigène. Il dirige le centre Yunggorendi des premières nations pour les études supérieures et la recherche à l’université de Flinders, en Australie. Il est un fervent défenseur de l‘éducation aborigène, une des voix les plus influentes aujourd’hui en Australie. Témoignage.

“Je pense que l‘éducation aborigène m’a aidé à démarrer dans la vie. Et sans cet élan, je ne serais pas ici aujourd’hui, je ne serais pas en train de défendre l‘éducation aborigène et l‘éducation pour tous les enfants. Noirs et blancs ensemble, nous tous, ensemble.”

“Une école qui renforce les intérêts, les valeurs et les points de vue aborigènes, c’est ce qui me passionne.”

“J’ai grandi dans une communauté aborigène à deux heures d’Adélaïde. J‘étais cerné par les écoles. Ma mère a été la première Aborigène à diriger une école en Australie. Elle a fondé la première école aborigène d’Australie, la Kwarna Plains School.”

“Une des clés et des ingrédients de la réussite d’une éducation aborigène est de renforcer les identités et les cultures au sein de l‘école, de ne jamais exiger des enfants qu’ils abandonnent leur langue au portail de l‘école. L’identité est le drapeau qui flotte le plus haut.”

“Il faut aussi que les enseignants, aborigènes et non-aborigènes apprennent l’art et la manière de former des enfants aborigènes, dans le cadre d’une éducation aborigène, et c’est pour cela que je prône un nouveau programme national en Australie.”

“L‘école est le lieu où l’on apprend à partager. Cela permettra aux aborigènes et non-aborigènes de se rapprocher, de partager leur histoire, leurs langues, leurs cultures. Après tout, les langues et les cultures aborigènes sont des langues et des cultures australiennes. Et l’Australie mérite de voir ces langues perdurer.”

law.anu.edu.au/ncis/rigney.html

sydney.edu.au/education_social_work/professional_learning/conferences/documents/BridgingTheGap_Symposium_Abstracts.pdf

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

learning world

L'art et la créativité : version longue