DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Le Qatar : un allié de l'Europe ?


u talk

Le Qatar : un allié de l'Europe ?

Avec l’ ISEG

Question de Camille, étudiante à Lyon, France :

“Bonjour, je suis Camille de Lyon. En quoi la puissance économique qu’est devenu le Qatar peut-elle influencer l’Union européenne ?”

Pascal Boniface, directeur de l’IRIS, l’Institut de Relations Internationales et Stratégiques, lui répond :

“Le Qatar est en effet un très petit pays et très peu peuplé : 1,5 million d’habitants, dont seulement 250 000 nationaux, mais il est immensément riche en réserves pétrolières et surtout gazières.

Et donc un pays qui a beaucoup de gaz et de pétrole, aux cours où sont le gaz et le pétrole, et qui a très peu d’habitants, a beaucoup d’argent à placer et le Qatar veut prévoir l’avenir. Il se dit que la manne gazière ne sera pas éternelle et qu’il faut profiter de cette richesse pour faire des investissements sur le long terme.

Et depuis assez longtemps, depuis une dizaine d’années, le Qatar investit dans des entreprises françaises parce que il y a des accords de partenariats stratégiques entre la France et le Qatar.

C’est un choix stratégique du Qatar d’investir en Europe, parce que le Qatar vit en plus dans une zone qui est très troublée stratégiquement. Il est inquieté par l’Iran, il est aussi inquieté par l’Arabie Saoudite avec laquelle les relations n’ont pas été toujours excellentes et qui partage la doctrine Wahhabite avec le Qatar, avait quelques fois des appétits sur le Qatar.

Donc le Qatar investit à l’extérieur pour se protéger et pour nouer les alliances qui lui permettront de continuer à exister sur la carte”.

Pour plus d’informations sur l’Union européenne, appelez le 00 800 6 7 8 9 10 11 ou rendez-vous sur europa.eu/youreurope

Et si vous aussi, vous souhaitez poser une question dans Utalk, cliquez sur le bouton ci-dessous.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

u talk

Les frais bancaires dans l'Union européenne