DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Virgin s'apprête à quitter le secteur ferroviaire britannique


behind-markets

Virgin s'apprête à quitter le secteur ferroviaire britannique

Changement d’exploitant pour la principale ligne de chemin de fer britannique West Coast. A partir de décembre, elle sera attribuée à FirstGroup, qui a surenchéri à l’offre de l’actuel gestionnaire Virgin Trains.

FirstGroup a mis sur la table une enveloppe d’environ 7 milliards d’euros, une franchise ferroviaire pour la ligne West coast lui a ainsi été attribuée pour 13 ans.

Les syndicats du rail ont aussitôt alerté sur le montant de cette transaction. Selon eux, FirstGroup va être amené à réduire ses dépenses, à supprimer des emplois, et à augmenter les tarifs pour les voyageurs. Le ministre britannique des transports s’est montré rassurant, le prix du ticket, a-t-il avancé, va au contraire baisser au cours des deux prochaines années.

La ligne West coast représente un trafic annuel de 31 millions de passagers, un chiffre qui pourrait croître. FirstGroup projette de mettre en circulation 11 nouveaux trains, ce qui représente 12 000 sièges supplémentaires par jour.

Le patron de Virgin Richard Branson a qualifié de “folie” le choix du gouvernement, il s’apprête désormais à quitter le secteur ferroviaire, où il était présent depuis sa privatisation en 1997.

A la bourse de Londres, l’action de FirstGroup a reculé de 6.1%.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

behind-markets

L'optimisme de Tui, porté par une bonne saison estivale