DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Auvergne : Doper l'entreprenariat pour faire face au viellissement de la population

Vous lisez:

Auvergne : Doper l'entreprenariat pour faire face au viellissement de la population

Taille du texte Aa Aa

En Auvergne, on dope la création d’entreprise pour faire face au vieillissement de la population. Et les résultats sont très encourageants : des centaines d’emplois ont été créés et les jeunes entrepreneurs reviennent dans cette région française.

C’est le cas de David et Eric, 24 et 25 ans. Ils sont tous les deux chaudronniers de formation. Leur business : ils créent et vendent des meubles en acier, inox, zinc, agrémentés de lave émaillée, de cuir ou de carbone. Leur chiffre d’affaires : 100.000 euros sur les 12 derniers mois. Les co-dirigeants comptent bien doubler ce chiffre dans l’année qui vient et créer un emploi de commercial.

Leur credo, c’est le savoir-faire, la qualité qui leur permet de vendre aux plus grandes galeries d’art, mais David et Eric ont aussi pleinement conscience qu’il faut savoir s’adapter aux réalités du marché. “On a notre famille, nos amis et d’autres personnes qui nous ont dit : “c’est vraiment bien ce que vous faites, mais moi malheureusement, je n’ai pas le budget pour,” raconte Eric Seguinotte. Du coup, ils en tiennent compte comme le précise David Romero : “on s’adapte complètement aux budgets, que ce soit des budgets très élevés ou des budgets assez faibles. On fait en fonction, on crée un produit en rapport avec le budget et la demande du client.”

Depuis qu’ils ont créé leur entreprise il y a deux ans, David et Eric ont d’abord remporté un concours régional, puis ils ont bénéficié ces six derniers mois du système de résidences d’entrepreneurs mis en place en Auvergne. Système dont l’objectif est d’aider les entreprises à s’installer dans la région et qui a d’ailleurs reçu en 2010, le Grand Prix du Jury des prix de la promotion de l’esprit d’entreprise remis par la Commission Européenne. “Par le biais de la résidence d’entrepreneurs, on a eu le loyer de notre local payé pendant quatre mois, avec une paye pour chacun d’une valeur de 1000 euros,” explique David. “Cet argent-là nous a permis un petit confort,” souligne Eric, “pour aller démarcher des clients, se faire connaître, participer à des salons…”

Grâce aux résidences d’entrepreneurs, 500 entreprises ont été créées ces dernières années en Auvergne tandis que l‘âge moyen des nouveaux entrepreneurs est passé de 43 à 39 ans. Henri Talamy est le Monsieur Entreprenariat de la région. “Le résultat de tout ça,” insiste-t-il, “c’est qu’en mettant un peu plus de trois millions d’euros sur la table pendant 5 ans, on a récolté 47 millions d’euros de chiffre d’affaires généré par ces entreprises qui se sont créées en Auvergne. De plus, 1000 emplois ont été créés en région Auvergne,” se réjouit-il, “donc, c’est énorme pour une région comme la nôtre.”

Pour conclure, voyons quelles sont les clés du succès pour nos deux jeunes entrepreneurs :

Pour Eric, elles consistent à “ne pas rester dans son coin, à développer son réseau et à ne jamais se décourager.” David lui, estime qu’il s’agit d’“être audacieux et créatif.” D’après lui, “c’est essentiel pour développer son réseau” et de garder à l’esprit que “la vie d’entrepreneur n’est pas un long fleuve tranquille.”