DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Egypte : l'armée donne 48 heures aux politiciens pour trouver un accord


monde

Egypte : l'armée donne 48 heures aux politiciens pour trouver un accord

Après les manifestations monstres ayant fait 7 morts dimanche dernier, l’armée égyptienne, absente de la rue lors des affrontements, vient d’hausser le ton.

Le chef d‘état-major des forces armées égyptiennes, le général Abdel Fattah al-Sisi a, dans un communiqué lu sur la télévision d’Etat, a qualifié les manifestations d’ “expression de la volonté populaire sans précédent”.

Le leader militaire a aussi posé un ultimatum clair aux politiciens, s’ils ne se mettent pas d’accord pour trouver un plan d’action de sortie de crise, et ce sous 48h, c’est l’armée qui proposera ses propres solutions.

Il a ajouté que l’armée, qui a géré la transition entre la chute d’Hosni Moubarak en février 2011 et l‘élection de Mohamed Morsi l‘été dernier, ne souhaitait plus s’impliquer en politique ou au gouvernement.

“Morsi n’est plus notre président, Sissi avec nous”, ont scandé les manifestants, en référence au général Abdel Fattah al-Sissi, chef de l’armée et ministre de la Défense, dont la photo est apparue à l‘écran pendant la lecture de la déclaration télévisée du commandement militaire.

(avec agences)

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Banque du Vatican : 70 ans de pratiques peu orthodoxes