DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Apple jugé coupable d'entente sur les prix des livres électroniques aux Etats-Unis


monde

Apple jugé coupable d'entente sur les prix des livres électroniques aux Etats-Unis

Apple a été jugé coupable d’entente illégale avec de grands éditeurs américains pour relever les prix des livres électroniques ou e-books.

Cette décision est la conclusion d’un procès de plus de trois semaines qui opposait le groupe informatique et gouvernement américain. Ce dernier accusait Apple de s‘être entendu, dans les mois précédant la sortie de l’iPad en 2010, avec de grands éditeurs américains, leur permettant d’augmenter le prix des livres électroniques par rapport aux 9,99 dollars fixés par Amazon, concurrent d’Apple, pour les nouveautés et les best-sellers.

Selon une décision publiée mercredi par la juge new-yorkaise Denise Cote, “les plaignants ont montré qu’Apple avait conspiré pour relever le prix de détail des livres électroniques”.

Elle précise qu’un nouveau procès se tiendra, à une date restant à déterminer, pour fixer le montant des dommages que le groupe à la pomme devra payer.

Apple, de son côté, annonce qu’il va faire appel de cette décision.

Dans la boutique en ligne ouverte par Apple au lancement de l’iPad, les titres étaient généralement proposés à 12,99 ou 14,99 dollars, et les éditeurs ont, par la suite, aligné les prix chez les autres revendeurs, dont Amazon, en réussissant à renégocier leurs contrats.

Dans le même temps, Amazon est la cible de critiques d‘écrivains, éditeurs et universitaires américains qui se plaignent de l'augmentation des prix pratiqués par Amazon sur certains titres.

Avec AFP

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Google cartographie le monde fictif d’Harry Potter