DERNIERE MINUTE

André Verchuren, accordéoniste de génie, est mort

Vous lisez:

André Verchuren, accordéoniste de génie, est mort

Taille du texte Aa Aa

Le roi de l’accordéon, qui a fait danser des millions de couples pendant plus de cinquante ans, est décédé dans la soirée du mercredi 10 juillet, d’un arrêt cardiaque à l’âge de 92 ans, alors qu’il se trouvait dans une pizzeria à Chantilly (Oise).

L’interprète des tubes tels que _Les Fiancés d’Auvergne _ « avait arrêté de faire des galas à 91 ans », a déclaré son fils Harry Williams Verchuren.

« J’ai commencé à jouer à l’âge de 4 ans, avant même de savoir écrire » affirmait le recordman français de ventes de disques.

Le jeune prodige, issu d’une famille d’accordéonistes, commence à se produire sur scène à l’âge de 6 ans, accompagné de son père. A 14 ans il interprète sa première composition, Perle de rosée et devient champion du monde d’accordéon. Par la suite, il donnera des milliers de galas et ses disques se vendront par millions.

« C’est vrai que ma vie peut se résumer à quelques chiffres impressionnants : sept millions de kilomètres parcourus en voiture, un million en avion, plus de cinquante millions de disques vendus. Et surtout j’ai fait danser dix-sept millions de couples à travers le monde », déclarait-il au Parisien en 1992.

En 2007, il fête triomphalement ses 80 ans de scène à l’Olympia et sillonne une fois de plus les routes de France. “Dès que j’ai passé les bretelles, je suis un autre homme. La scène, ça vous transforme. C’est là que je me sens vivre et c’est pour ça que je vis”, confie-il à l‘époque.

Le roi du bal musette est décoré Chevalier de la Légion d’honneur en 1986, et est hissé au grade d’officier en 1997.
Lors de la seconde guerre mondiale, il aide des parachutistes alliés à se cacher. Dénoncé à la Gestapo, il est torturé et envoyé au camp de Dachau en 1944, où il restera 13 mois. A sa sortie il publie un livre de mémoires intitulé Mon accordéon et moi.