DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Jean-Marc Ayrault est-il "difficile" ou "érotique" ?

Vous lisez:

Jean-Marc Ayrault est-il "difficile" ou "érotique" ?

Taille du texte Aa Aa

Le Premier ministre français Jean-Marc Ayrault, actuellement en tournée diplomatique entre l’Asie et l’Océanie, est ce jeudi 23 juillet en Corée du Sud. Son but : renforcer les investissements du Pays du Matin Calme en France. Seulement, l’annonce de la visite du Premier ministre français a donné lieu à un imbroglio de traduction qui aurait pu causer un véritable incident diplomatique.

Quand exportés à l’étranger, les patronymes qui nous sont familiers et n’ont pas de signification dans notre langue peuvent se révéler sous un tout nouveau jour

Le Premier ministre français Jean-Marc Ayrault a eu l’occasion de le découvrir en marge de sa visite en Corée du Sud afin de renforcer la part des investissements coréens dans l’Hexagone.

Si son nom est un parfait paronyme (deux mots au sens différents mais à la signification proche) des mots « héros » et « héraut », tout à fait appropriés à sa fonction ministérielle, il revêt d’autres significations en coréen.

Ainsi, le quotidien conservateur Chosun Ilbo, le principal journal du pays, a utilisé pour traduire le nom du ministre français un caractère signifiant « érotique ». Ainsi, les deux millions de lecteurs du quotidien auront la joie de lire une interview du Premier ministre français, Jean-Marc Erotique.

Cette anecdote pourrait suivre le Premier ministre, qui n’a pourtant pas la réputation d’un Dominique Strauss-Kahn, à l’étranger comme dans son pays. L’agence de presse coréenne Yonhap a elle choisi un caractère qui traduirait plus la personnalité du ministre : « difficulté ».

Les plus diplomatiques sont, sans surprise, les services de l’ambassade française de Séoul, qui ont également communiqué en coréen sur la visite du chef du gouvernement. Ils ont contournés la difficulté et l’écueil d’une traduction qui aurait pu être vexante, en trouvant une traduction plus neutre, selon l’AFP. Seulement, une visite sur le site de ladite ambassade dans sa version coréenne, passée au fil des logiciels de traduction, nous apprend que le terme choisi pourrait signifier « amateur ».

« Érotique », « difficile » ou « amateur », Jean-Marc Ayrault doit être également « rieur », car il n’a pas sembler prendre ombrage des traductions hasardeuses des organismes coréens.