DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Baisse de la fréquentation de Disneyland Paris, la crise et la météo pointées du doigt


monde

Baisse de la fréquentation de Disneyland Paris, la crise et la météo pointées du doigt

La crise économique et la météo pèsent sur les résultats de Disneyland Paris. Le parc à thème dans la banlieue parisienne a enregistré une baisse de 7 % de la fréquentation dans la période comprise entre avril et juin 2013, un des plus froids printemps de ces dernières années.

Le chiffre d’affaires est donc baissé de 1,7% à 357 millions d’euros. Par rapport aux autres années, ce sont principalement l’absence de Français, d’Italiens, d’Espagnols et et de Belges qui ont eu un impact sur la baisse des entrés.

La dépense moyenne des visiteurs est resté stable (46 euros par jour), mais les hôtels ont enregistré 24.000 nuitées de moins par rapport au trimestre correspondant de l’exercice précédent. A la Bourse de Paris, le titre a reculé de 2%.

Malgré la performance décevante au deuxième trimestre, le chiffre d’affaires sur les 6 premiers mois de l’année est en hausse de 1 %. Le président d’Euro Disney SAS Philippe Gas souligne que le parc parisien continue d‘être la première destination touristique en Europe et le premier tour opérateur français en nombre de clients. Les prévisions pour les prochains mois restent prudentes, compte tenu des incertitudes de l‘économie.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Anders Breivik recalé par l'université d'Oslo