DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Les compagnies du Golfe devraient se tailler la part du lion


monde

Les compagnies du Golfe devraient se tailler la part du lion

Dopées par des résultats et des perspectives astronomiques, les compagnies du Golfe devraient tenir la dragée haute à leurs concurrentes pour la 13e édition du Dubaï AirShow, rendez-vous incontournable du secteur qui débute ce dimanche pour 4 journées au cours desquelles 150 appareils vont côtoyer 1000 exposants de 50 pays.

Lors de la précédente édition, Emirates avait totalisé 62 milliards de dollars de transaction. Et comme son appétit pour les nouveaux Boeing et Airbus semble insatiable, la compagnie des Emirats Arabes Unis pourrait une nouvelle fois rafler la mise. Entre avril et septembre, elle a réceptionné six Airbus A380 , trois 777 et un 777 cargo. A ce jour, elle exploite la plus grande flotte au monde d’A380 et la plus grande flotte de Boeing 777. Et elle ne cache pas vouloir passer commande de 150 nouveaux Boeing 777X jets. Une flotte avec laquelle, à l’horizon 2020, elle ambitionne de transporter 70 millions de passagers à travers six continents.

Du côté des avionneurs, Boeing compte faire le “show” avec son 777-X. Ce long-courrier, doté de nouveaux moteurs moins énergivores, remplacera dans les années 2020 l’actuel “Triple 7”.

Airbus, pour sa part, table sur la vente de 25 exemplaires d’A380. A défaut, Airbus pourrait annoncer quelques commandes de son A350 ou de son A320neo, notamment auprès d’Etihad, la compagnie d’Abou Dhabi ou de Qatar Airways.

On l’auras compris, le marché du Golfe, civil et militaire, reste un débouché de
tout premier plan pour les industriels aéronautiques occidentaux, qui cherchent à compenser la réduction des budgets de défense sur leurs marchés domestiques. Les Etats-Unis, la France, l’Allemagne, la Grande-Bretagne et la Russie seront d’ailleurs omniprésents à Dubaï. On attend pas moins de vingt-trois sociétés russes, dont les groupes aéronautiques Oboronprom, Sukhoï et MiG.

Les Emirats, dont le marché domestique est limité à deux millions d’habitants, utilisent l’aéronautique comme levier économique majeur pour développer le commerce et le tourisme.

Prochain article

monde

Croatie : un référendum sur le mariage homosexuel