DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Le pape François a-t-il une double vie la nuit ?


monde

Le pape François a-t-il une double vie la nuit ?

Le pape François sort-il parfois la nuit dans les rues de Rome en toute discrétion pour venir en aide aux sans domicile fixe ? La rumeur se veut insistante, même si le service de presse du Vatican dément. Plusieurs journaux italiens et suisses s’intéressent à cette histoire depuis les récents propos énigmatiques tenus par l’aumônier du souverain pontife. “Si je dis au pape, ce soir je vais sortir pour aider les démunis”, avait confié Mgr Konrad Krajewski, “il y a toujours le risque qu’il vienne avec moi”. Cela n’aurait d’ailleurs rien d‘étonnant puisque François aimait particulièrement ce genre de sorties nocturnes lorsqu’il était archevêque de Buenos Aires. Habillé le plus simplement possible, il apportait de quoi manger aux pauvres dans la capitale argentine, partageant même parfois le repas avec eux.

Le pape a en tout cas nommé le Polonais Konrad Krajewski – qui se fait appeler plutôt “Don Corrado” car son nom est difficile à prononcer – à la tête d’un service de premier secours pour venir en aide aux plus défavorisés le plus vite et le plus concrètement possible. L’aumônier, un quinquagénaire dynamique, a tout de suite levé une armée de 120 jeunes volontaires qui ne sont autres que les gardes suisses du Vatican. C’est la nuit que ça se passe, quatre gardes embarquent avec “Don Corrado” dans sa petite Fiat blanche et c’est parti pour une virée humanitaire dans différents quartiers de Rome ! Les gardes suisses ont un atout particulier aux yeux de l’aumônier, ils parlent au moins trois langues, le français, l’italien et l’allemand, et peuvent ainsi mieux communiquer avec les SDF étrangers.

Alors pourquoi ne pas imaginer le pape François assis avec ses gardes dans la Fiat des urgences ? Il y aurait toute sa place. Le Saint-Père ne veut pas dormir dans les appartements luxueux du Vatican qui lui étaient réservés, il s’est installé dans la résidence Sainte-Marthe qui n’est gardée que par un seul Suisse et dont on peut sortir discrètement la nuit. Au journal italien La Repubblica, l’aumônier du pape a donné une réponse toujours à double sens : “On a compris qu’il pourrait y avoir des problèmes de sécurité. C’est une chose compliquée… mais lui, il est fait comme ça, il ne se soucie pas des problèmes !” Mgr Krajewski a toutefois ajouté “Il sort à travers moi”. François lui avait d’ailleurs confié au début de sa mission “Mes bras sont trop courts, prolongeons les miens avec les tiens”.

Prochain article

monde

Commerce morbide autour de la disparition de Paul Walker