DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

The Corner : Manchester United s'écroule, le Bayern Munich presque champion


the corner

The Corner : Manchester United s'écroule, le Bayern Munich presque champion

Commençons par l’Angleterre et par la nouvelle faillite de Manchester United, qui s’est effondré dans le derby du nord-ouest, contre Liverpool. Score final : 3-0 pour les Reds à l’issue d’un match sans histoire. La neuvième défaite de Manchester en Première League, un record.

Chelsea a perdu, 1-0 sur la pelouse d’Aston Villa, la véritable bête noire de José Mourinho. Le Portugais, expulsé pendant le match, n’a jamais battu les Villans. Les Blues qui vont maintenant devoir se préparer au derby du week-end prochain devant Arsenal.

Des Gunners vainqueurs de l’autre derby de Londres, sur le terrain de Tottenham (1-0). Cela faisait sept ans qu’Arsenal n’avait pas gagné à White Hart Lane.

La débâcle de Chelsea permet aux Gunners et aux Reds d‘être de retour dans la bagarre pour le titre. Il n’y a désormais que quatre points d‘écart entre le leader et ses deux rivaux, qui comptent tous deux un match en moins.

Bundesliga

En Bundesliga, si le Bayern Munich continue sa promenade de santé grâce à une victoire 2-1 contre Leverkusen, le Borussia Dortmund s’est une nouvelle fois retrouvé à l’arrêt. Et cela est survenu à domicile, contre le Borussia Monchengladbach (1-2).

Les statistiques de la Bundesliga parlent d’elles-mêmes : le Bayern regarde tout le monde d’en haut, avec 71 points, soit 23 de plus que les noirs et jaunes. Si les Bavarois s’imposent la semaine prochaine à Mayence, et que ni le Borussia Dormund ni Schalke 04 ne s’imposent, l‘équipe de Guardiola sera sacrée à huit journées de la fin.

Primeira Liga

Passons au Portugal, où Porto, champion en titre, s’est incliné dans le grand match à Lisbonne contre le Sporting. Un but hors-jeu de Slimani a probablement scellé le sort des Dragons. L‘équipe de Luís Castro est maintenant à cinq points de la deuxième place, synonyme d’accès direct à la Ligue des Champions, propriété des Verts et Blanc du Sporting. En tête, on retrouve toujours le Benfica Lisbonne.

Olympiakos

Terminons ce numéro avec deux grands succès. L’un est collectif, l’autre est individuel.

L’Olympiakos a été couronné champion de Grèce pour la 41ème fois de son histoire. Un titre officialisé à cinq journées de la fin grâce à un succès à domicile 2-0 contre Panthrakikos. Les Rouge et Blanc peuvent désormais se concentrer sur leur autre objectif : la qualification pour les quarts de finale de la Ligue des Champions. Les Grecs vont essayer de la conquérir mercredi à Old Trafford contre Manchester United, qu’ils avaient dominé 2-0 au match aller.

Messi

Quant à l’autre succès du week-end, l’exploit personnel, il a été signé par Lionel Messi lors de la victoire du Barça 7-0 contre Osasuna. En inscrivant un triplé, l’Argentin est devenu avec 371 buts le meilleur buteur de l’histoire du FC Barcelone, battant ainsi le record de Paulino Alcàntara. La Puce brille de nouveau en 2014, après une année 2013 marquée par les blessures. Il pourrait bien le démontrer dimanche dans le clasico attendu contre le Real Madrid.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Auto-traduction

Prochain article

the corner

The Corner : qui brille en Ligue des champions ?