DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

The Corner : l'Atlético sur le fil

Vous lisez:

The Corner : l'Atlético sur le fil

Taille du texte Aa Aa

Après 18 ans d’attente, l’Atlético Madrid redevient champion d’Espagne.

Ce dixième titre, les colchoneros de Diego Simeone le doivent au nul un partout obtenu à Barcelone lors de la dernière journée.

C’est le défenseur uruguayen Diego Godin qui a marqué le but égalisateur synonyme de triomphe.

Diego Godin : “Nous avons souffert et nous nous sommes battus. Personne ne nous a jamais rien donné. Nous savions que le championnat serait comme ça, que nous devrions nous battre jusqu‘à la fin, et nous avons réussi. Tout le monde disait que l’Atlético méritait de gagner le titre mais le mérite, ça ne suffit pas. Il faut vous battre et souffrir pour l’obtenir.”

L’Atlético a réussi à briser la domination que le Barça et le Real Madrid exerçaient sur la Liga depuis 2005.

Plus que la saison du Real, c’est celle du Barça qui a été décevante.

Les Catalans la terminent sans le moindre trophée, et le premier à payer ce zéro pointé est l’entraîneur Gerardo Martino, qui a annoncé son départ.

De son côté, le Real termine à la troisième place du championnat à 3 points de l’Atlético.

Mais il a déjà gagné la Coupe du Roi, en battant le Barça en finale, et peut encore s’adjuger la Ligue des champions.

Carlo Ancelotti, qui rêvait de triplé pour sa première saison à “la Maison Blanche”, se contenterait certainement de deux trophées.

Mais pour cela, bien sûr, il faudra dominer l’Atlético à Lisbonne samedi prochain.

Manchester City au top

En Angleterre, Manchester City a signé un doublé sous la direction de Manuel Pellegrini avec la Coupe de la Ligue, la première depuis 38 ans, et la Premier League, la deuxième en l’espace de trois saisons.

Même les sanctions infligées par l’UEFA par rapport au fair-play financier n’ont pas gâché la fête.

Quant aux Reds de Liverpool, ils ont dépassé les prévisions les plus optimistes en se mêlant jusqu’au bout à la lutte pour le titre.

Sans leur défaite à domicile concédée fin avril face à Chelsea, l’histoire aurait sans doute été différente.

S’il y a bien une équipe qui a déçu, c’est Manchester United qui a dû se contenter d’une modeste septième place.

A la rentrée, les Red Devils ne disputeront pas la moindre Coupe d’Europe; du jamais vu depuis un quart de siècle !

Le Bayern, encore et toujours

Pas de surprise en Allemagne, où aucune équipe n’a été en mesure de mettre fin à l’hégémonie du Bayern.

Les Bavarois ont gagné la Bundesliga alors qu’il restait un mois et demi de compétition, et ils ont aussi remporté la Coupe en battant en finale leur meilleur ennemi, le Borussia Dortmund.

C’est la 17e Coupe pour le Bayern qui pourra seulement regretter son élimination en demi-finale de la Ligue des champions.

Le Borussia a donc cédé en finale de la Coupe, en quarts de finale de la Ligue des champions et terminé à 19 points du Bayern en Bundesliga.

Le problème, c’est qu’après Mario Götze l’an passé, c’est Robert Lewandowski qui va rejoindre la Bavière cet été, compliquant encore un peu plus la tâche de Jürgen Klopp.

Le record de la Juventus

Trois titres consécutifs en série A, trente scudetti au palmarès, et 102 points marqués en une saison, c’est un record en Europe pour un championnat disputé sans play-offs.

Voici donc résumé en chiffres la saison de la Juventus qui a remporté tous ses matches à domicile en championnat.

Mais si la Vieille Dame règne sur l’Italie, elle ne parvient pas à briller en Europe.

La Coupe d’Europe, le Milan AC ne la jouera pas la saison prochaine et ce pour la première fois depuis 15 ans.

Les rossoneri ont achevé la série A en huitième position, et même le changement d’entraîneur – Clarence Seedorf succédant à Massimiliano Allegri – n’a pas métamorphosé une équipe qui n’a été que l’ombre d’elle-même.