DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Trois sur trois pour la Belgique, première pour l'Algérie


the corner

Trois sur trois pour la Belgique, première pour l'Algérie

Dans ce nouveau numéro du Corner consacré à la Coupe du monde, nous allons notamment revenir sur le carton plein des Diables Rouges et évoquer la première qualification des Fennecs pour les huitièmes de finale.

L’Allemagne passe, mais pas le Portugal

L’Allemagne termine à la première place du groupe G grâce à sa victoire 1-0 face aux Etats-Unis.

Le seul buteur de la partie se nomme Thomas Müller qui en est maintenant à quatre réalisations depuis le début de la compétition, soit autant que Neymar et Messi.

Cette défaite est sans conséquence pour les Américains qui valident également leur billet pour le top 16.

Car dans le même temps, à Brasilia, le Portugal de Cristiano Ronaldo bat le Ghana deux buts à un.

La formation de Paulo Bento ouvre le score sur un but contre son camp du Rennais John Boye avant l‘égalisation signée Asamoah Gyan.

A la 80e minute, c’est CR7 qui trouve enfin le chemin des filets dans ce Mondial.

La Mannschaft passe ce premier tour avec un total de 7 points tandis que les Etats-Unis devancent et donc éliminent le Portugal à la différence de buts.

Première historique pour les Fennecs

L’Algérie se qualifie pour la première fois pour les huitièmes de finale.

Les Fennecs assurent l’essentiel ce jeudi à Curitiba en obtenant le nul un partout contre la Russie.

Menés dès la sixième minute, les hommes de Vahid Halilhodzic égalisent à l’heure de jeu via Islam Slimani.

Carton plein des Diables Rouges

Quant à la Belgique, elle domine la Corée du Sud sur le plus petit des scores.

C’est le défenseur Jan Vertonghen qui trouve la faille pour les Diables Rouges qui jouaient sans la moindre pression.

Du coup, Marc Wilmots avait préservé plusieurs de ses cadres en plaçant Kompany, Vermaelen, De Bruyne, Hazard et Lukaku sur le banc des remplaçants.

Trois matches de poule et trois victoires pour les Belges qui joueront leur huitième face aux Américains, tandis que les Algériens seront opposés aux Allemands.

On connaît le top 16

Après 15 jours de compétition, le premier tour a pris fin et on connaît maintenant les affiches des huitièmes de finale de cette Coupe du monde.

Avec une partie de tableau aux faux airs de Copa America entre Brésil-Chili et Colombie-Uruguay.

L’affiche la plus surprenante mettra aux prises le Costa Rica et la Grèce, qui accède pour la première fois à ce niveau de la compétition.

Lundi prochain, la France va jouer contre le Nigéria tandis que l’Algérie va se mesurer à l’Allemagne.

Enfin les Suisses ne partiront pas favoris face aux Argentins, au contraire des Belges face aux Américains.

L’Europe en souffrance

L‘édition brésilienne ne sourit pas aux équipes européennes, victimes d’une véritable hécatombe avec les sorties prématurées de l’Espagne, qui était tenante du titre, de l’Italie, vice-championne d’Europe, de l’Angleterre et du Portugal.

Par contre, pour les équipes du continent américain, le tournoi se déroule à merveille jusque-là avec la qualification d‘équipes qui ont créé la surprise, comme par exemple le Costa Rica.

Les Espagnols, champions du monde et doubles champions d’Europe en titre, ont été rapidement éliminés.

Le genre de camouflet qu’avait subi la France en 2002 ou l’Italie en 2010.

La Squadra azzurra quitte donc le Mondial dès le premier tour pour la deuxième fois consécutive.

Andrea Pirlo et ses coéquipiers avaient pourtant commencé par battre les Anglais qui ne se sont jamais relevés de cette entrée en matière calamiteuse.

D’autres équipes européennes ont su tirer leur épingle du jeu, comme la France, la Suisse, la Belgique ou bien encore la Grèce qui avait gagné l’Euro il y a tout juste 10 ans.

Si Italiens et Anglais sont déjà rentrés chez eux, c’est en partie la faute du Costa Rica qui a fini en tête du groupe D à la surprise générale.

L’Amérique du Sud est à la fête avec 5 représentants dans le top 16 : le Chili, le Brésil, l’Argentine, l’Uruguay et la Colombie.

Luis Suarez lourdement sanctionné

Luis Suarez va devoir trouver une solution à son penchant pour les morsures.

Celle sur l’Italien Giorgio Chiellini a conduit la FIFA à infliger une lourde sanction au buteur de la Celeste : 9 matches de suspension et 4 mois sans avoir le droit d’exercer la moindre activité liée au football.

La Fédération uruguayenne compte faire appel, mais cet appel n’est pas suspensif.

Autrement dit, Luis Suarez ne pourra pas jouer le huitième de finale; il ne pourra même pas assister au match depuis les tribunes.

Delia Fischer dirige le département médias de la FIFA : “Je vous rapporte les propos du président de la commission de discipline de la FIFA, Claudio Sulser. Selon lui, ce genre de comportement ne peut pas être toléré sur un terrain de football, et particulièrement lors de la Coupe du monde, quand les yeux de millions de personnes sont rivés sur les stars du ballon rond…”

Victimes de Luis Suarez et de l’Uruguay en phase de poules, les Italiens ont la dent dure et regrettent la mansuétude de la FIFA.

“Ce n’est pas assez, surtout quand vous voyez le comportement qu’il a déjà eu par le passé. C’est déjà la troisième fois qu’il fait cela, donc la sanction me paraît un peu trop clémente.”

Un avis que partagent les Colombiens qui seront opposés à la Celeste, mais pas à son buteur vedette, pour une place en quarts de finale.

“Vous ne pouvez pas accepter, dans un évènement majeur comme la Coupe du monde, et dans un sport où défend des valeurs comme la camaraderie, qu’un joueur en morde un autre, juste parce qu’il en a envie !”

Luis Suarez avait déjà mordu Branislav Ivanovic l’an passé et un joueur du PSV Eindhoven en 2010, ce qui lui avait valu le surnom de “cannibale de l’Ajax”.

Zizanie au sein du Ghana

Le Ghana a disputé ce jeudi son dernier match de poule sans deux de ses meilleurs éléments, Kevin-Prince Boateng et Sulley Muntari, exclus de l‘équipe.

Le premier s’est battu avec le sélectionneur, le deuxième avec un délégué du ministre des sports.

Il y a deux jours, les Ghanéens avaient fait la grève de l’entraînement pour réclamer le versement, en liquide, de leurs primes…

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

the corner

La France et la Suisse en huitièmes de finale