DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Route du Rhum : l'engouement des jeunes Guadeloupéens


Sport

Route du Rhum : l'engouement des jeunes Guadeloupéens

Alessandro Di Benedetto et Tanguy De Lamotte ferment le bal des Imoca dans la Route du Rhum avec les sixième et septième places, les deux dernières, de leur catégorie, celle des monocoques.

“Bienvenue”, nous dit notre envoyé spécial Rémi Pelletier, “devant l’îlet Gosier, devant la commune du Gosier qui tire son nom du grand gosier, une espèce de pélican. Je vous emmène tout de suite du côté de Sainte-Anne à quelques encablures d’ici pour retrouver la base nautique régionale de Sainte-Anne, où tous les enfants apprennent la voile, le kayak et tous les sports nautiques.”

Christian Baptiste, maire de Sainte-Anne et vice-président du Conseil Régional de la Guadeloupe : “C’est ici que Philippe Fiston a été formé ce qui lui permet aujourd’hui de voguer sur les océans. Vous avez les écoliers, vous avez les lycéens qui viennent et c’est la région qui a mis à disposition le matériel. Donc nous aurons au niveau de la municipalité à définir un programme pour faire en sorte d’atteindre l’objectif stratégique que nous voulons : qu’il y ait le maximum de jeunes Guadeloupéens qui puissent pratiquer les activités nautiques.”

L’avenir maritime des îles de la Guadeloupe est lié à la Route du Rhum. Dans les écoles de voile, la course est dans les esprits de tous les enfants.

Manu Paumier, chef de la base nautique de Sainte-Anne : “On sent l’engouement des jeunes qui est vraiment très fort. La motivation est là tout le temps, mais en ce moment, c’est de l’excitation, il y a une réelle envie de naviguer. Les jeunes se disent : “il y en a qui galèrent en plein milieu de l’Atlantique, alors on va serrer les dents et on va aussi y aller”.

Jocelyn Philibert, moniteur à la base nautique de Sainte-Anne: “On joue le jeu avec eux parce qu’en principe, quand ils débutent, on les met à plusieurs dans un petit bateau qu’on appelle l’optimist. Mais très rapidement, ils veulent être seuls sur l’optimist pour pouvoir imiter les grands navigateurs qui font la Route du Rhum”.

L’archipel veut se positionner comme terre d’accueil des plus grands évènements nautiques avec l’ambition de former, pourquoi pas, l’un des prochains vainqueurs de la Route du Rhum.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

Sport

Contrat titanesque pour Giancarlo Stanton